Le Dispositif P.R.E.M.I.S.

Le dispositif PREMIS est un Plan Pour la Réussite à l’Ecole et une Meilleure Insertion Scolaire

L’établissement sélectionne des élèves (de 6e de préférence) et leur permet d’être conseillé et suivi toute l’année par un adulte de l’établissement (son tuteur) et de suivre un atelier chaque semaine (une activité ludique et créative en petit groupe).

Découvrez les multiples caractéristiques de ce dispositif.

1 - Présentation du dispositif

Collégiens en difficulté : soutien sur mesure avec PREMIS

Financés par le conseil général, 17 collèges ont mis en place un dispositif de soutien : des activités et un tuteur par élève.
Dans PREMIS, le Plan pour la Réussite à l’Ecole et une Meilleure Insertion Sociale, 750 collégiens en difficulté sont suivis par un tuteur et ils participent à une activité, le mercredi ou sur l’heure de déjeuner.

Un dispositif de soutien sur mesure

L’objectif des activités et du suivi par un tuteur Premis est de faire évoluer le comportement des élèves en difficulté en classe. Les élèves Premis sont essentiellement des élèves de 6e avec quelques élèves de 5e, 4e et jeunes issus de Segpa.

Actuellement, 750 élèves sont suivis par un tuteur chacun dans 17 collèges au travers de 105 ateliers-activités, et de 367 tuteurs.

Premis permet aux élèves de : comprendre « la vie au collège », améliorer leur relation aux adultes et l’estime de soi, accroître leur autonomie, améliorer leur comportement.

« Tous les enfants n’apprennent pas de la même manière », indique Frédérique Cuisinier, maître de conférences à l’université de Paris X Nanterre, qui intervient sur les différentes sortes de mémoire et d’appréhension des savoirs.

Premis permet aussi un meilleur contrôle de soi en classe. Des améliorations du comportement apparaissent plus importantes pour les filles que pour les garçons.

« L’insertion sociale amène à la réussite scolaire. » Magali Danner propose son point de vue sur le tutorat dans Premis pour replacer le jeune en difficulté dans une trajectoire propice à la réussite scolaire.

2 - Les collégiens concernés

Les collèges concernés

Les collèges concernés par la mise en place de ce soutien sont :

  • Asnières : collège André Malraux, collège Voltaire
  • Clamart : collège Les Petits Ponts, collège Jean Jaurès
  • Clichy : collège Jean Jaurès, collège Jean Macé
  • Colombes : collège J.-B. Clément, collège Henri Dunant, collège Moulin Joly, collège Gay Lussac
  • Gennevilliers : collège Guy Môquet, collège Pasteur
  • Nanterre : collège Les Chenevreux, collège André Doucet, collège Évariste Galois
  • Suresnes : collège Henri Sellier
  • Villeneuve-la-Garenne : collège Édouard Manet, collège Georges Pompidou

Les parents intéressés peuvent solliciter le chef de projet Premis du collège pour toute information : Mme Adly, principale Adjointe et responsable du dispositif

3 - Les ateliers PREMIS

Les activités ont pour objectif de permettre aux collégiens de se mobiliser en petit groupe autour d’une réalisation.
Pour les collégiens en difficulté scolaire. Ils sont suivis par un tuteur et ils participent à une activité, le mercredi ou sur l’heure de déjeuner.
L’atelier dure en général 2h et il a lieu toutes les semaines.
Il permet à l’élève de cotoyer des élèves d’autres classes et d’autres professeurs. Dans une ambiance ludique et créative, l’atelier lui permet de réaliser des projets concrets et de valoriser son travail.

Les ateliers changent tous les ans et voici quelques exemples :

  • Atelier Chant
  • Atelier Video
  • Atelier Fabrication
  • Atelier Cuisine
  • Atelier Informatique
  • Atelier Peinture
  • Atelier Jeux et Stratégies
  • Atelier Danse

4 - Principe de fonctionnement

Il s’adresse aux collégiens en difficulté scolaire dans les 17 collèges volontaires.

PREMIS se déroule au sein des collèges volontaires après le temps scolaire, sur les temps du midi ou après les cours. Il peut être proposée au jeune, après l’accord des parents.

 Objectif et fonctionnement

Ce dispositif a pour objectif de modifier le regard de l’élève sur lui-même, sa scolarité et le collège. Il essaye de réinvestir les savoir-faire et les méthodes acquis dans PREMIS, dans le travail scolaire, en associant : atelier et tutorat.

  • Les ateliers offrent l’occasion, au jeune, de participer à une réalisation concrète, en apprenant autrement, d’une manière moins théorique qu’en cours.
  • Le tutorat permet de créer une relation de confiance avec un adulte.
  • Horaires : environ 1heure 30 par semaine pour l’atelier, et 1 heure de rendez-vous avec le tuteur, répartie sur la semaine. Ces temps sont intégrés à l’emploi du temps du collégien.

Deux actions complémentaires :

  • L’atelier PREMIS
    Cirque, crosscar, pâtisserie, théâtre, jardinage, etc. L’atelier PREMIS permet au collégien de réussir dans un projet créatif et ludique en petit groupe. Il a pour objet dans un premier temps de restaurer l’ image du jeune vis-à-vis de lui-même et de son entourage. Ensuite, l’atelier est l’occasion de faire évoluer sa représentation du collège, d’acquérir des connaissances et de les réinvestir en classe. Cette action contribue aussi indirectement à un déroulement plus paisible des enseignements.
  • Le tuteur appelé Correspondant Educatif Local (CEL)
    En dehors des ateliers, le tuteur est un adulte référent pour le jeune tout au long de l’année. Le jeune dans PREMIS trouve un espace de parole qui lui est propre, dont il peut parfois manquer cruellement par ailleurs. Enseignant, surveillant, agent d’entretien ou personnel administratif, le tuteur est chargé de suivre un ou plusieurs élèves selon un rythme entendu par chacun. Il rencontre l’élève fréquemment, au moins une fois par semaine.

 L’adhésion des parents

Elle est sollicitée pour leur permettre d’entrer en relation avec le collège, de venir parler de leur enfant de façon positive et de le voir en situation de réussite sur un projet. Ils peuvent de la sorte mieux comprendre les exigences de l’école pour leur enfant.

 Une coordination avec les services de l’Etat

La direction des Actions Educatives du Conseil général s’appuie sur les services de l’Etat, l’Inspection Académique, le Centre Départemental de Documentation Pédagogique, pour mettre en œuvre le programme PREMIS qui s’adresse aux collèges publics du département. Réunions et commissions de validation sont copilotées par ces instances.

 Une démarche contractuelle

Sur proposition de l’équipe enseignante du collège, chaque élève qui le souhaite s’engage par écrit dans un contrat qu’il signe avec ses parents, et choisit un atelier.
Ce dispositif prévoit une démarche contractuelle par laquelle le collège mobilise ses forces autour d’un projet : « le Pacte Educatif Local », soumis au conseil d’administration de l’établissement et validé par le Conseil général et l’Inspection académique.

[ En savoir plus ]

— Conseil général des Hauts-de-Seine - Pôle Education, Sport et Culture
Direction Actions Educatives
28 boulevard Emile Zola 92020 Nanterre cedex

5 - Pilotage en équipe

Au sein du collège, le principal porte la responsabilité du dispositif. Le chef de projet coordonne l’équipe. Les tuteurs suivent les élèves. Les chefs d’ateliers réunissent les élèves chaque semaine autour d’un projet et d’une activité commune.

 L’engagement des acteurs

Les personnes qui s’engagent dans PREMIS sont volontaires et adhèrent aux choix pédagogiques du dispositif. Selon les besoins et les moyens humains disponibles d’un collège à l’autre, la taille des équipes varie avec le nombre d’enfants pris en charge.
En s’appuyant sur l’adhésion du Conseil d’Administration et des équipes enseignantes, et dans le cadre de son projet d’établissement, le collège construit un projet ouvert sur l’environnement et les partenaires institutionnels, le « pacte éducatif local » (PEL). Ce dernier définit la nature et l’importance des besoins, l’organisation à mettre en œuvre, les moyens à mobiliser et, enfin, les procédures de suivi et d’évaluation.

Ainsi, c’est le collège qui choisit de s’inscrire dans PREMIS et l’adhésion est à renouveler chaque année. Le dispositif est suffisamment souple pour permettre à l’établissement de revenir au sein du dispositif, après une parenthèse d’une ou deux années, en cas de changement des équipes par exemple.

 Le chef d’établissement

Responsable et régulateur du dispositif, le principal apporte son soutien à toute l’équipe PREMIS : adaptation de l’emploi du temps aux contraintes du projet (quand c’est possible), présentation des objectifs, appui aux présentations à l’extérieur, réalisations et synthèse du bilan, conseils et soutien pour la mise en Suvre. Il définit la délégation accordée au chef de projet, en discute avec lui et en informe la communauté éducative.

 Le chef de projet

Il est choisi par le chef d’établissement qui lui délègue le dispositif PREMIS ; il recrute les animateurs, examine le projet, sélectionne et organise les ateliers. Il choisit les CEL en fonction de leurs motivations et de leur capacité à assurer la tâche délicate du tutorat d’élèves difficiles, et organise les rencontres avec le coordonnateur.
Il choisit, à partir des éléments qu’il rassemble auprès des différents intervenants (les enseignants de CM2 et du collège, etc.) en liaison avec les professeurs principaux, les élèves susceptibles d’entrer dans le dispositif. Il anime les réunions du groupe d’orientation et de suivi du pacte éducatif local (G.O.S.P.E.L), du chantier de travail.

Il dynamise, régule, contrôle les actions menées : en un mot, il gère au quotidien l’ensemble du dispositif.
Il fait également le lien avec les parents.

 Le coordonnateur des C.E.L.

Il anime les réunions de l’équipe des CEL permettant une analyse et une mise à distance critique des situations. Il soutient et conseille les CEL, lors de difficultés ponctuelles ou dans les situations délicates émergeant des entretiens avec les élèves. Il contribue à assurer des liens entre les animateurs d’ateliers, les CEL et les élèves.

6 - Le rôle du tuteur

Disponible, l’adulte-relais écoute et aide l’élève à comprendre ce qui se joue dans une situation d’apprentissage et à saisir le sens de la scolarité
L’ adulte-relais pour le jeune n’est ni psychologue, ni thérapeute, ni infirmier, ni animateur.

 Un travail d’équipe au collège

Enseignant, surveillant, agent administratif au collège..., le tuteur est chargé de suivre 2 à 3 élèves sur les thèmes suivants :

  • travail et progrès accomplis dans l’atelier,
  • investissement dans PREMIS,
  • lien à faire avec la classe, progrès au collège.
    Les élèves en difficulté ont souvent à affronter dans leur vie ou au collège des problèmes, qu’ils confieront parfois au tuteur. Dans certains cas, le jeune ne souhaitera pas en parler et aura une attitude difficile. Aussi, les tuteurs travaillent en équipe et participent à des réunions régulières sous la direction d’un coordonnateur. L’équipe aide à « digérer les émotions » quand un problème survient et à élaborer une analyse de la situation.

 Organisation

Le tuteur rencontre l’élève au moins une fois par semaine et participe au groupe de réflexion et d’échange de pratiques organisé dans le collège par le coordonnateur. Il a en charge 2 à 3 élèves, parfois 4 à 5.

Il est rémunéré pour ces deux tâches (suivi de l’élève et participation au groupe de réflexion et d’échanges), effectuées en dehors de son temps de travail, au moyen d’un forfait mensuel.

[ En savoir plus ]
— > Conseil général des Hauts-de-Seine
Actions Educatives - Service PREMIS
28 bd Emile Zola - 92 020 Nanterre

- Découvrez tous les ateliers et les travaux de 2011 !

L’atelier Multimédia (2009-2013)

Animé par Mme Lagarde depuis 5 ans
L’atelier explore tous les médias : la photographie, la réalisation de sténopés, le développement et le tirage en laboratoire des photos prises, la retouche de photos sur ordinateurs et bien sur la vidéo.

L’atelier en 2011 a permis au élèves de réaliser plusieurs courts-métrages. Ils ont tout d’abord fait chacun le leur pour appréhender la caméra mais aussi et surtout le montage sur ordinateur. Ensuite ils se sont attelés à la réalisation d’une animation image par image, appelée stop motion, mettant en œuvre une Super Poubelle qui avale les déchets et régurgite des objets recyclés ! 700 images pour faire 30s de film ! Que de patience !

Enfin ils ont réalisé un Journal Télévisé des Petits Ponts mettant en œuvre tous les élèves de l’atelier sous forme de journalistes envoyés spéciaux dans tous les autres ateliers PREMIS. Vous pouvez ainsi découvrir avec beaucoup d’humour et en images ce que sont les ateliers PREMIS cette année !

En 2012, ils ont réalisé deux vidéos :

  • un sondage sur la littérature pour inciter à la lecture auprès de tous les acteurs du collège, adultes et élèves.. réponses amusantes en perspective !
  • une animation en stop-motion sur le recyclage et le tri sélectif

En 2013, les élèves travaillent sur plusieurs montages autour de mêmes vidéos tournées dans un aquarium... A chaque élève son montage personnel, à chaque film son ambiance et son histoire !

Super Poubelle - Animation de l’atelier Multimedia
JT des Petits Ponts - Atelier Multimedia
Tout se balance !
Animation en stop-motion sur le tri sélectif
Sondage Lecture

L’atelier Chant

Animé par Samira

L’atelier chant a permis au élèves d’apprendre et de pratiquer des chansons classiques ou/et modernes sous l’oeil vigilant et bienveillant d’une professionnelle de la chanson, Samira.

Dans une seconde partie de l’année, les élèves ont eux-mêmes écrit et composé leur propre chanson, grâce à l’aide de Samira et de Rémy. Ils ont même pu enregistrer comme des professionnels leur chanson dans le studio de Rémy.
Mme Lagarde leur a enfin permis de réaliser leur premier clip que vous pouvez découvrir en exclusivité ici !

Et Si Demain - Clip Atelier Chant

L’atelier Cuisine

Animé par Mme Succar.
Cet atelier, qui fonctionne depuis 6 ans déjà, remporte un franc succès auprès des élèves. Il leur permet chaque semaine de découvrir de nouvelles recettes du monde et de les mettre en œuvre. Les élèves en plus de se régaler en fin de séance révisent les proportions en mathématiques et acquièrent une méthodologie.

L’atelier fonctionne si bien qu’il est souvent sollicité pour préparer les buffets au collège lors de réunions avec les parents, lors des journées Portes Ouvertes etc...

L’atelier Peinture (2010-2012)

Animé par Mme Denis
Cet atelier permet en petit groupe de laisser s’envoler la créativité des enfants, ils peuvent tout peindre, même de l’abstrait et sur tout type de support !
Depuis 2 ans par exemple, lorsque les beaux jours arrivent, les élèves peignent les bancs de pierre de la cour et mettent ainsi un peu de couleur et de poésie pendant les récréations !

L’atelier Jeux et Stratégies (2011)

Animé par Mme Ballestra
Cet atelier permet aux élèves de jouer a des jeux faisant fortement appel à la mise en place de stratégie. Les échecs sont le parfait exemple ! Ils notent les différentes stratégies possibles et existantes et essaient de les appliquer en jouant ! Cela requiert des élèves de la concentration, de la patience et du fair play !

L’atelier Echecs

Animé par M. Navarre, cet atelier apprend depuis plusieurs années les règles et les stratégies d’un des jeux les plus complexes !

L’atelier Mosaïque

Animé par Mme Guénet, parent d’élève, cet atelier propose aux élèves de réaliser des mosaïques sur des supports variés !


Articles de cette rubrique

  • PREMIS 2011